Gaëlle Juton

Ingénieure en horticulture, agronomie et phytotechnie. Reprise d’étude

Page LinkedIn

Après une formation d’ingénieur en horticulture et 7 ans de marketing dans la filière Fruits et Légumes, j’ai repris un master en système d’informations et de données (IMT Atlantique) pour mieux appréhender les enjeux de la transformation numérique des entreprises.

Je recherchais un programme concret et pluridisciplinaire pour mieux comprendre les enjeux du digital. Je souhaitais trouver des méthodes et des outils pour structurer la transformation digitale des organisations.Je voulais également une formation ancrée dans l’application concrète.

J’ai rejoint les étudiants ingénieur de 2ème et 3ème année dans la spécialisation DIGIC Digital Innovation and Change. J’ai suivi la mise à niveau informatique au début de l’année pour m’aligner en partie sur le niveaux des élèves.

J’ai fait le master en alternance (contrat professionnel) chez Eureden

Le cursus permet une personnalisation de l’apprentissage avec des choix d’UE. Le choix se fait progressivement et permet donc d’adapter ses choix en fonction des nouvelles découvertes.J’ai construit un parcours pour aborder la transformation numérique sur de multiples dimensions : de l’architecture d’entreprise à l’expérience utilisateur en passant par la conduite de changement.

Les points forts et les points faibles de la formation

Les + :

  • l’accompagnement pour faire le dossier d’inscription et la mise en relation avec des personnes ayant réalisé leur reconversion
  • une formation technique mais accessible notamment grâce à la remise à niveau
  • une approche pluridisciplinaire et complémentaire alignée avec les attentes des entreprises
  • le rythme de l’alternance 2 jours / 3 jours pour reprendre l’école en douceur et synchroniser les acquis scolaires et le projet en entreprise
  • Ateliers animés par des professionnels qui permet d’être ancrés dans le monde professionnel

Les – :

  • l’intégration en M2 est particulière car les étudiants se connaissent déjà bien
  • les travaux de groupe sont formateurs mais devraient être complétés de travaux individuels, je trouve que certains élèves savent se laisser porter pour valider sans trop d’efforts…
  • manque de retour sur les travaux et de partage d’expériences
  • manque de diversité des profils des professionnels (beaucoup de cabinet de conseil or il y a de belles opportunités dans les groupes industriels ou de services)

Author: Nicolas JULLIEN

Professor IMT Atlantique LUSSI - iSchool, M@rsouin, laboratoire LEGO Responsable du parcours Management des SI et des données, master Management de l'innovation In charge of the Master "Information & Data Systems Management", https://www.imt-atlantique.fr/fr/formation/masters/mi-msid Co-directeur de http://www.marsouin.org