À propos

Dans un contexte mondialisé d’innovations technologiques et digitales, la TAF DigIC traite de la transformation numérique des entreprises. La numérisation (en anglais : digitalisation) de l’information transforme en permanence les processus, la structure et les relations à l’intérieur des entreprises et des organisations, ainsi que les modalités d’échanges avec les parties prenantes externes (clients, fournisseurs, collectivités, financiers…). DIGIC analyse d’une part l’interaction de l’entreprise avec ses marchés, et d’autre part des changements internes qui peuvent améliorer son efficacité tout en s’appuyant sur les données qui sont au cœur de la transformation numérique. Les données et les outils d’analyse deviennent peut à peu des priorités stratégiques et permettent une meilleure différenciation et une création de valeur.

Les ingénieurs-managers qui maîtrisent les outils, fournis par le SI et permettant d’acquérir, d’utiliser, d’exploiter les informations seront donc les acteurs essentiels de l’entreprise du 21e siècle. Grâce à cette maîtrise, ils accompagneront les entreprises et leurs projets dans une nécessaire adaptation permanente face aux enjeux et aux évolutions internes et externes auxquels elles sont confrontées.

DigIC se base donc sur des enseignements autour de la stratégie, de la conduite du changement et sur des missions d’accompagnement et de conseil, mais DigIC met également en avant la nécessité de maîtriser les données, ressource clé en stratégie et pour la prise de décision, en offrant des enseignements en machine learning et une réflexion sur la place des données dans différents secteurs et métiers.

Dans un contexte d’innovations technologiques et digitales, le parcours de troisième année DigIC traite donc d’une part de l’interaction de l’entreprise avec ses marchés et d’autre part des changements internes qui peuvent améliorer son efficacité. La formation porte:

  • sur les comportements des parties prenantes (internes et externes),
  • sur les nouveaux modèles économiques, les nouveaux modes de consommation et les nouvelles relations clients,
  • sur l’adéquation de l’organisation à la stratégie de l’entreprise, notamment la contribution d’un Système d’Information aligné sur cette organisation,
  • sur la gestion des données (data-science) et leur impact sur les modèles d’organisation et les modèles économiques des entreprises.

les ingénieurs et les managers ayant suivi cette spécialisation, en diplôme d’ingénieur ou en master seront à même d’apporter à leur organisation des moyens techniques et managériaux pour une proactivité dans la mise en place de nouveaux processus organisationnels et usages en interne, de nouveaux produits et services en externe, tant en terme de positionnement de l’offre qu’en terme de business-models (modèles d’affaires). Qualifiés pour comprendre et résoudre les problèmes de transition supportés par les technologies numériques mises en œuvre, ils seront également des acteurs performants dans l’accompagnement des changements induits par les processus de digitalisation et d’« innovation » permanents.

Débouchés:

  • Métiers de conseil, de stratégie et de cadrage (digital et autres)
    • Benchmarks
    • Études d’opportunité & business plans
    • Schémas directeurs & road map

Exemples : Consultant, analyste, Digital manager, chief digital manager.

  • Métiers du pilotage
    • Appel d’offres
    • AMOA & déploiement
    • Conduite du changement
    • Architecture d’entreprise (urbanisation du SI)

Exemples : conseil en SI, maîtrise d’ouvrage en SI, management et ingénierie d’affaire, assistance à maîtrise d’ouvrage

  • Métiers liés à l’optimisation et au progrès
    • Audit
    • Mise en place et industrialisation des processus
    • Définition et suivi des indicateurs de pilotage

Exemple: conseil en SI décisionnel, conseil en stratégie et innovation numérique, management et ingénierie d’affaire

Entreprises cibles

Société de conseil (Wavestone, Deloitte Consulting, Mc Kinsey, Accenture…), Grands groupes nationaux et internationaux (SNCF, Orange, SAP), PME dans les TIC, entreprises digitales, start-up

Exemples de parcours.

(les UE E1, C1 et C2 sont obligatoires, il faut ensuite choisir parmi des UE “électives” pour préciser sont parcours. L’image ci-dessous présente quelques parcours, ou colorations, possibles.

Des exemples de profils et parcours accessibles dans cette formation